Vous avez réussi votre code haut la main (ou pas) et vous avez effectué un nombre raisonnable avec votre moniteur préféré. La date de votre examen de conduite approche à grands pas et vous stresser beaucoup. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal. Pour appréhender ce jour important le plus sereinement possible, je vous livre aujourd’hui mes 3 astuces.

Relativiser

J’ai passé mon permis dans une école à Lyon. A cette époque, ma maman me voyant en panique complète, m’a dit cette phrase qui m’a beaucoup aidé : « si des millions de personnes l’ont eu avant toi, il n’y a pas de raisons que tu échoues ». Et en effet, cela m’a aidé à relativiser. Alors même si l’épreuve a un peu gagné en difficultés ces dernières années, relativisez, ne vous crispez pas à la moindre petite imperfection et soyez indulgent avec vous-même. Réussir son permis n’est pas quelque chose d’insurmontable. Et au pire, dites vous que vous avez droit à une seconde (voire une troisième et quatrième) chance.

Avoir confiance en soi

Vous allez me dire, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et là encore vous avez raison. Mais parfois, il faut savoir être un peu indulgent avec soi-même et avoir confiance en ses capacités.

Dites vous que si vous êtes là aujourd’hui, c’est que votre moniteur a confiance en vous et qu’il estime que vous avez vos chances. Il ne vous aurait pas présenté dans le cas contraire. Alors ne vous focalisez pas sur vos pettes imperfections mais tentez d’impressionner l’examinateur avec votre conduite maîtrisée, contrôlée et montrez-lui que vous savez anticiper. Arriver à l’examen en confiance peut faire la différence.

Une bonne préparation

L’une de mes meilleures amies est très sujette au stress. Pendant une semaine avant son examen dans une auto école de Villeurbanne, elle a pratiqué 2 séances de sophrologie. Cela lui a permis de lâcher un peu prise et surtout de bien dormir la veille de passer son permis. Il est important d’être bien reposé et en forme le jour de l’examen.

Pour me rassurer, j’avais également regardé la météo la veille de mon examen. Comme je suis une chanceuse, j’ai vu qu’il allait pleuvoir. Du coup, j’ai pu anticiper les difficultés et réviser ce que je savais sur la conduite sous la pluie. Le fait d’être préparée à ce petit aléa m’a beaucoup aidé.

Pour le jour J, pensez également à mettre une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise. Même si vous voulez faire bonne impression, pas sûre que les talons de 8cm soit très adaptés. Privilégiez des chaussures avec lesquelles vous avez déjà conduit. Le jean/Converse ou ballerines reste un classique !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour votre examen, que je suis sûre vous allez réussir. N’hésitez pas à me révéler dans les commentaires vos astuces personnelles pour lutter contre le stress que provoque ce genre de situation (partiel, bac, discours…)