Ah ! Ce que j'aime les week-end de 3 jours ! Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, j'ai passé un week-end formidable en compagnie de ma famille, dans la maison de mes parents. Tout était réuni pour que nous passions un bon moment : le soleil, le repas délicieux concocté par ma maman, le rire des enfants et la chasse aux oeufs dans le jardin... Eh oui ! C'était Pâques ce week-end ! Autant vous dire que chez nous, les cloches n'ont pas chômé : il y avait une tonne d'oeufs en chocolat cachés dans le jardin. C'est dire si la chasse fut bonne !

Etant restée une grande enfant, j'ai bien évidemment aidé les plus petits à chercher les chocolats... Il y en avait vraiment partout ! Les enfants avaient les bras chargés de confiseries et ne savaient plus où donner de la tête ! Cela m'a rappelée les matins de Pâques que nous passions quand mes soeurs et moi étions plus jeunes. On se chamaillait souvent pour récupérer le dernier oeuf, et malgré tout, on finissait toujours par partager nos trouvailles...

Une fois la chasse aux oeufs terminée, ma plus jeune nièce, Eléa, a voulu que l'on parte toutes deux à la découverte du jardin. Elle voulait en savoir plus, connaître le nom des fleurs que mon père avait planté et vérifier s'il n'y avait pas de "petites bêbêtes" qu'elle n'aurait jamais rencontré auparavant... Nous avons donc emprunté les chaussures de jardinage de mon père et sommes parties à la découverte de la faune et de la flore. Et ce fut plutôt compliqué ! La cause ? Mon père, qui n'avait pas souhaité tondre la pelouse ni même appliquer de désherbant sur les mauvaises herbes, pour que la chasse aux oeufs soit plus compliquée ! Nous avons donc dû traverser les herbes hautes non sans mal, les tiges étant parfois plus hautes qu'Eléa ! Elle riait aux éclats, les feuilles la chatouillant, et hurlait "On est dans la jungle !" à tout va !

Une fois la "jungle" passée, nous sommes allées découvrir les fleurs plantées par mon père dans le fond du jardin. Eléa a commencé à énumérer tous les noms qu'elle connaissait et à me donner des leçons de jardinage. Comme ma soeur me l'avait confiée quelques minutes avant, c'est vraiment une adepte de la nature. Et il faut dire qu'elle s'y connait ! Elle m'a d'ailleurs avouée que plus tard, elle souhaiterait être "jardinière". Je la vois en effet très bien dans cette branche, horticultrice ou paysagiste !

Le tour des fleurs terminé, elle est partie se cacher dans les sapins, dans le fond du jardin. Mais après seulement quelques secondes, je l'ai vue revenir en courant, les yeux pleins de larmes. Elle avait fait une mauvaise rencontre... Elle m'a donc demandée d'aller vérifier ce qui se cachait dans les sapins de mon père. Et en effet, de petites bêtes s'étaient invitées sur les troncs des pins et descendaient en file indienne... Des chenilles processionnaires parfaitement organisées avaient élu domicile dans le jardin de mon père. C'est qu'il allait être content...!

Je dois bien reconnaître qu'avec son aspect hirsute et son corps recouvert de poils, cette chenille n'est pas des plus amicales. Après m'être renseignée, j'ai même découvert qu'elle était capable de projeter ses poils en l'air lorsqu'elle se sentait menacée. Ses poils, en forme de harpon, provoqueraient des réactions allergiques voire même des troubles oculaires et respiratoires chez l'homme et l'animal de compagnie. Heureusement qu'Eléa est vite partie ! Je m'en serai terriblement voulue qu'elle termine cette si belle journée par un accident si bête.

Quoi qu'il en soit, nous sommes vites reparties en direction de mon père et lui avons annoncé la "bonne" nouvelle, sans une égratignure ! Mon père est donc bon pour trouver la meilleure solution pour éradiquer ce nid de chenilles processionnaires ! J'ai lu que les mésanges étaient la solution idéale pour ce fléau ! Il va donc falloir que je créé un nichoir à mésanges pour les attirer et qu'elles fassent leur boulot ! Cela nous donnera une bonne raison, à Eléa ainsi qu'à moi, de repartir à l'aventure et de découvrir les nombreux secrets de Mère Nature !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer